VR et AR : quelles tendances dans la Silicon Valley ?

réalité virtuelle silicon valley

Le dernier Techmeeting de l’Open Innovation Club à San Francisco traitait de réalité virtuelle (VR) et de réalité augmentée (AR). Il s’agit de l’une des plus grandes tendances Tech avec l’Intelligence Artificielle. L’Open Innovation Club organise 35 événements thématiques par an entre Paris, Boston et San Francisco. Le concept est simple : une tendance innovante, des experts pour présenter les tendances et débattre des enjeux et des startups du secteur pour pitcher leur solutions.

 

Les Experts AR et VR

Les experts présents pour la conférence étaient d’une très grande qualité :

 

Les insights sur le marché AR et VR

 

  1. La technologie est prête
  2. Les consommateurs commencent à arriver
  3. Pokemon Go a été une incroyable introduction au grand public
  4. La gamification est le point clé pour séduire les utilisateurs
  5. Le cardboard a levé la barrière à l’entrée grâce à son prix dérisoir
  6. Il y a 10 ans, nous n’avions pas d’iPhone. Dans 10 ans, comment les fabricants de casques, les créateurs de contenus, les plateformes en ligne et les early-adopters autont-ils réussi à former un écosystème cohérent et efficace ?
  7. Les grands groupes travaillent main dans la main avec les startups : IBM a un lab pour les developpeurs, Accenture source des startups pour le compte de ses clients, Google a developpé un kit pour les développeurs et investit dans les startups et Intel investit également.
  8. La VR pourrait devenir qu’une partie du champ de vision en AR. A l’image du projet de Magic Leap, on serait en mixed-reality.

 

Les challenges de l’écosystème AR et VR

 

  1. Le web mobile vit grâce à la publicité mais arrive à saturation. Est-ce que la pub en AR/VR sera tolérée ?
  2. La géolocalisation pour générer du drive-to-store (ex: Arènes sponsorisées sur Pokemon Go). Quel sera le business model de l’AR et de la VR ?
  3. La 4G permet de regarder de la vidéo HD. Le débit nécessaire pour charger un flux VR en live est nettement supérieur. Quelle sera la couverture 5G ? A quel prix ? Dans combien de temps ?
  4. Un technologie permet de charger uniquement la partie de l’écran observée par l’utilisateur. Le débit nécessaire est ainsi drastiquement diminué par rapport au chargement de l’intégralité des images à 360°.
  5. Les casques ont besoin de capteurs pour comprendre l’environnement afin de signaler les dangers au porteur du casque. La VR ne peut pas rester indifférente au monde extérieur.
  6. Les plateformes de contenu ne sont pas uniformes. C’est une réelle difficulté pour les créateurs de contenu.

 

Les Startups AR et VR

 

SKYLIGHT

Skylight propose un casque de VR spécialement conçu pour les passagers dans les avions. Le concept permet de remplacer les petits écrans qui sont très coûteux et pas très agréables à regarder. La startup promet plus de flexibilité pour les fabricants d’avions et les companies aériennes mais également des économies d’installation et de maintenance. Avec une UX totalement différente, Skylight revendique 90% de staisfaction chez ses premiers utilisateurs. L’offre de la startup se veut complète : contenu + software + casque. Elle a effectué un seed fin janvier 2017.

 

FLOW.GL

Flow.gl ne cherche pas à représenter le monde comme Google Steet View, ni à créer un monde imaginaire. La solution de Flow.gl se rapproche bien plus de l’usage courant que nous avons de nos ordinateurs au travail. Il s’agit d’une solution entre PowerPoint et Tableau pour faire de la visualisation ou data-visualisation en VR. L’objectif est de mieux représenter les informations pour les mieux les comprendre et les communiquer. L’objectif est de sortir du format A4 et de l’écran d’ordinateur en 2D. La solution repose sur une technologie en web VR, à tester depuis leur page d’accueil.

 

PRYNT

Prynt est sûrement le concept le plus fun. C’est l’histoire d’une mini-imprimante qui développe des photos papier … qui reprennent vie quand on les regarde en AR avec son smartphone. On en arrive afaire un album photos derrière lesquelles se cachent des petites videos. Pour comprendre, regardez la vidéo de présentation. On comprend le succès du concept quand on voit que la campagne de crowdfunding sur kickstarter a atteint 1,6 millions de dollars. La startup a déjà vendu des dizaines de milliers d’exemplaires et vient de lever 7 millions de dollars en Serie A.

 

ALTAR

ALTAR part du constat qu’on ne retient que 37% de l’information en général. La mémorisation spatiale est bien meilleure. C’est la raison pour laquelle Altar développe un outil collabratif de mémorisation. L’outil semble se rapprocher de la solution de présentation Prezi, en VR. Les trois cibles sont le MindMapping en VR, la communication et la formation/l’éducation.

 

ASCAPE

Ascape se définit comme l’agence numéro 1 pour les voyages en réalité virtuelle. Leur objectif, vous faire faire le tour du monde en 80 secondes. Ils s’adressent principalement à ceux qui n’ont pas les moyens financiers de voyager, mais également aux plus âgés et ceux dont la santé ne permet pas de partir à l’autre bout du monde. Ascape travaille également en B2B et offre des solutions VR pour les agences de voyages comme Thomas Cook. Et si la VR était la nouvelle façon de voyager ?

 

ARKAMYS

Les vidéos en VR c’est génial, mais qu’en est-il du son ? L’expérience à 360° a besoin d’une technologie sonore adaptée pour passer dans une autre dimension. C’est la raison pour laquelle Arkamys développe une solution où l’utilisateur entend ce qu’il voit. La bande sonore s’adapte en fonction de la zone regardée. Les sons associées à la partie qui n’est pas visualisée seront plus sourd, comme dans la vraie vie quand on tourne le dos à une source sonore.

 

IMMERSION

Immersion VR est une société bien implantée dans le domaine de la VR à destination du B2B. La société propose une plateforme collborative de création en VR. Elle permet aux différents coprs de métiers de co-créer en 3D et de mieux visualiser les concepts. C’est en quelque sorte la version VR du BIM (Building Information Modeling) qui a déjà revolutionné le monde de la construction. Et si immersion nous emmenait une étape plus loin ?

 

Retrouver plus d’informations sur l’Open Innovation Club sur le site internet et sur le compteTwitter pour les live-tweet des événements.

A propos de Quentin Guignard 26 Articles
Diplomé du meilleur Master "E-business et Marketing Digital" en France. J'ai travaillé pour deux startups dans le sport business, un grand groupe dans les medias et je travaille actuellement pour un accélérateur de startup, le French Tech Hub. Mon parcours m'a amené à étudier 6 mois à Londres et à travailler 6 mois à San Francisco.