Histoire de la Data

histoire-data

La Data d’Alexandrie à Gutenberg

Au IIIe siècle avant J-C, la bibliothèque d’Alexandrie est construite. Unique par sa taille et ses ambitions, elle regroupait 700 000 ouvrages. Si la data, aujourd’hui, était répartie équitablement entre tous les hommes de la Terre, chaque personne détiendrait 320 fois la quantité d’informations détenues dans la bibliothèque d’Alexandrie.

En 1454, Gutenberg invente l’imprimerie et publie la Bible de Gutenberg. Au cours des cinquante années suivantes, la quantité d’informations a été multipliée par deux grâce à la diffusion de 8 millions d’ouvrages.

La Data de la Grande Guerre au développement d’Internet

En 1941, le très réputé Oxford English Dictionnary utilise pour la première fois l’expression « explosion des données ».

En 1950, Alain Turing affirme que cinquante ans plus tard, l’Homme ne pourra pas différencier les réponses d’une intelligence artificielle de celles d’un homme (Test de Turing).

Dès 1971, Arthur Miller évoque les risques que représente la donnée pour la vie personnelle. Il rédige un livre The Assault on Privacy où il expose ses opinions.

Acteurs majeurs de la révolution digitale, les sociétés Microsoft et Apple sont créées respectivement en 1975 et 1976.

En 1980, la loi de Parkinson démontre que la croissance des capacités de stockage est exponentielle. Cette croissance est parallèle et suivie de près par la croissance exponentielle de la création de données.

Dans les années 1990, c’est l’avènement d’Internet.

De l’Internet au Big Data

Le mot « Big Data » est utilisé en 1997 pour la première fois par des ingénieurs de la NASA.

En 1999, l’exploitation massive des données est représentée à l’écran avec le succès au cinéma du film Matrix. En 2013, c’est l’intelligence artificielle qui est à l’écran avec le film Her.

A partir de 2008, le mot devient un “buzzword”. Il est repris dans de nombreux articles. Outre le buzz, il devient une réalité pour toutes les entreprises dans les années qui suivent.

Aujourd’hui, les progrès réalisés sur la puissance des microprocesseurs, les capacités de stockage, le coût du stockage et la vitesse des réseaux ont permis l’essor du Big Data.

 

A propos de Quentin Guignard 26 Articles
Diplomé du meilleur Master "E-business et Marketing Digital" en France. J'ai travaillé pour deux startups dans le sport business, un grand groupe dans les medias et je travaille actuellement pour un accélérateur de startup, le French Tech Hub. Mon parcours m'a amené à étudier 6 mois à Londres et à travailler 6 mois à San Francisco.