Les 7 étapes du financement d’une startup

startup cycles financement

Une idée ne fait pas une startup. Il faut des ressources humaines et financières pour la faire naître et la développer. Comment s’articule le financement selon l’avancement de la startup ? Le financement des startups est un marché à part entière dans l’écosystème des startups, même si lever des fonds est un moyen et pas une fin en soi.

 

Quels sont les cycles de financement d’une startup ?

Argent personnel

L’aventure entrepreneuriale commence souvent sur des fonds propres. Cette période est par essence limitée dans le temps dans la mesure où les fonds propres sont eux-mêmes limités. Le projet n’est encore qu’une idée.

Love money

A court terme, l’entrepreneur fait appel à de nouvelles ressources alors que son projet n’a pas encore pris forme. Il doit dans un premier temps faire appel aux seules personnes qui peuvent croire en son projet : les amis et la famille. Cet argent issu de l’entourage proche est appelé “love money”.

Seed

Grâce aux fonds propres et au “love money”, la startup en “early stage” se concentre sur sa première levée de fonds. Le “seed” correspond à une levée d’environ 200K€ en France (1M$ aux USA). La startup traverse alors la “vallée de la mort”. Chaque jour consomme un peu plus les fonds récoltés. L’équipe doit fournir une solution convaincante avant de venir à bout de l’enveloppe budgétaire fournie par les business angels. Soit elle échoue et disparaît, soit elle commence un nouveau tour de table…

Série A

Le seed consiste à éprouver l’idée. La série A permet à la startup de développer ce qui a été initialement élaboré. La série se concentre sur les business angels les plus fortunés et plus couramment sur les VCs. Les Ventures Capitalists (VCs) sont des fonds de capital risques. Ils investissent dans des projets innovants, à fort potentiel. Ils exigent en contrepartie que les objectifs de croissance élevés soient atteints. Ce tour de table permet de lever entre 2M€ et 5M€.

Série B

Le deuxième round est appelé série B. La startup a trouvé son market-fit et commence  à acquérir un nombre croissant de clients. Les VCs investissent entre 10M€ et 20M€ pour boucler ce nouveau tour qui doit permettre de conquérir des parts de marché. C’est généralement à ce moment là que les fondateurs perdent leur majorité absolue. La série B peut être suivie d’une série C et d’une série D au fil des années suivantes.

Rachat

Outre l’IPO, le rachat est la deuxième “exit” possible. Dans certains cas, les entrepreneurs misent tout leur développement sur le rachat de leur solution par une plus grande structure. Cependant, il arrive régulièrement que les startups soient rachetées malgré leurs difficultés financières car elle dispose d’un portefeuille client à fort potentiel.

IPO

L’IPO (initial public offering) ou introduction en bourse, est un graal pour beaucoup d’entrepreneur. Cette sortie engendre une nouvelle valorisation de la société qui a fait ses preuves. Cette arrivée sur les marchés financiers ne se fait pas avant cinq à huit ans d’existence en moyenne. La jeune société devenue grande n’est alors plus considérée comme une startup car elle a fait une “sortie”.

 

Comment fonctionne le financement d’une startup ?

 

etapes financement startup

A propos de Quentin Guignard 26 Articles
Diplomé du meilleur Master "E-business et Marketing Digital" en France. J'ai travaillé pour deux startups dans le sport business, un grand groupe dans les medias et je travaille actuellement pour un accélérateur de startup, le French Tech Hub. Mon parcours m'a amené à étudier 6 mois à Londres et à travailler 6 mois à San Francisco.